Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L'apache & la cocotte 2. Cléo

13/04/2017 1096 visiteurs 6.0/10 (1 note)

C léo finit par reprendre sa liberté et quitte « Madame la Comtessa » pour revenir à Paris. Là bas, sa première action sera de retrouver Ange. Le jeune garçon qui a continué sur sa voie, vivant de petits larcins et grandes entourloupes, est devenu un homme et n'a pas oublié sa belle. Hélas, le destin n'a pas encore décidé de les laisser vivre pleinement leur amour.

Le trait semi-réaliste d'Hervé Duphot est à nouveau au rendez-vous. Toujours aussi plaisant dans sa restitution fidèle des décors, qu'ils soient en extérieur ou cloisonnés, son dessin demeure ultra lisible tout au long de l'album. Ses variations de colorisation font la part belle à la lumière et mettent en valeur le soin qu'il apporte aux détails, des vêtements aux bâtiments, agrémentant les séquences d'une touche de nostalgie ou de romantisme agréable à l'œil.

Cette mise en image est d'autant plus appréciable que le scénario de Stéphane Betbeder parcourt différents lieux mais surtout différentes époques. En effet, le palois prend un malin plaisir à faire évoluer ses amoureux contrariés vers des trajectoires opposées sur près de six décennies. Comme Ange le laissait supposer, la belle continue son ascension sociale, s'émancipant de sa bienfaitrice avant de goûter aux charmes du Tout-Paris. A contrario, « l'Apache » survit dans les rues de la capitale à coup d'embrouilles et d'arnaques, s'enfonçant un peu plus dans la clandestinité et le crime. Le couple se retrouve, se perd de vue, se croise, un véritable Tourbillon de la vie entrecoupé de rencontres ou de retrouvailles plus ou moins heureuses. Pour balayer une si longue période en cinquante-six planches, l'économie d'ellipses est impossible, mais elles sont gérées avec talent en gardant la relation des amants maudits comme fil rouge. Et le lecteur, notamment pendant les pauses « cinéma muet », se prend à d'espérer une fin heureuse, entre prison dorée et cellule poisseuse, commissariat de police et cabaret, coup de foudre et coup de sang.

Même si l'issue aurait pu gagner en force en gardant un peu plus de mystère, Cléo conclut avec élégance cette histoire d'amour d'un autre siècle où se mêle tristesse et fatalité.


Lire la chronique du tome 1

Par M. Moubariki
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

L'apache & la cocotte
2. Cléo

  • Currently 3.75/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    kurdy1207 Le 28/03/2017 à 08:11:04

    Un bon deuxième album (un ton en dessous du premier) où la Comtessa se voyant vieillir et devant la beauté naissante de Cleo va lui rendre sa liberté. Celle-ci va revenir à Paris et essayer de retrouver Ange qui vit de petits larcins. Mais elle devra faire face à son ancien maquereau qui ne l’a pas oublié…

    Toujours aussi captivante cette bd. Le seul reproche que l’on puisse lui faire c’est une fin réalisée un peu à la va vite. Néanmoins, raconter un demi-siècle en une dizaine de page cela ne doit pas être facile.