Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Ter 1. L'étranger

10/04/2017 2356 visiteurs 7.3/10 (3 notes)

P ok-pok-pok... Maître Pip tapote la pierre avec sa pique. À la faveur de la nuit, ce pilleur de tombes, ce chineur de l'ombre, fait une découverte pour le moins inattendue : en lieu et place d'une momie poussiéreuse, il découvre un corps bien vivant, un homme en tenue d'Adam. Pacifique et peu loquace, l'étranger suit un Pip tout excité jusque Bas-Courtil, une cité entourée d'eau. En plus d'avoir perdu sa langue, l'inconnu semble avoir égaré sa mémoire. Qu'à cela ne tienne, il s'appellera Mandor, comme le suggère le tatouage sur son épaule. Cependant, si les habitants l'apprécient de plus en plus, lui et son étrange aptitude à réparer n'importe quel objet, les collèges religieux suspectent et redoutent une supercherie. Serait-il effectivement ce guide d'un monde nouveau comme la prophétie sacrée le suggère ? Ou bien un imposteur doublé d'un charlatan ?

Rodolphe est un artiste fécond, à l'aise dans tout les styles. Il crée cette fois-ci un milieu pittoresque, une mosaïque de mystère, de poésie, d'humour, et d'aventures exotiques. Si la trame principale reste la quête identitaire (thème cher au scénariste), la richesse de la toile de fond permet et promet moultes perspectives intéressantes. À ce propos, la dernière page est un modèle de revirement de situation... L'amnésie du héros laisse planer le doute sur ses intentions mais, malgré le peu d'information, il est relativement attachant. En effet, la bonne idée de faire de lui le narrateur induit un sentiment de proximité instinctif.

Un univers original demande un dessin stylé. La partie graphique a été confié à Christophe Dubois (La ballade de Magdalena) qui s'en sort royalement. Son trait se rapprocherait de celui de Vink pour le réalisme et de Juan Gimenez pour la densité de la texture. Les protagonistes sont bien individualisés et tous plus intéressants les uns que les autres. Les rares rôles féminins bénéficient d'une touche de sensualité élégante, quel gentleman ! Les décors, l'architecture et une faune inventive "à la Léo" accrochent le regard qui prend son temps. Les couleurs, douces et naturelles, font partie intégrante du sublime rendu de chaque planche. Le travail sur les ombres et lumières démontre l'importance accordée à l'expressivité.

Trois tomes sont prévus pour ce récit d'anticipation qui s'entrouvre sur un monde étrange et beau et donne vie à une galerie de personnages hauts en couleurs. Tout au long du volume, des prévisions sont esquissées mais des nuages, voire des orages, risquent de perturber le bleu du ciel de TER.

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
7.3

Informations sur l'album

Ter
1. L'étranger

  • Currently 3.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    FUM2014 Le 29/04/2017 à 16:10:36

    Excellente BD, au scénario et au dessin solides. On se régale à suivre les aventures mystérieuses de Mandor, Pip et la belle et ingénue Yss...Rafraîchissant et prometteur.

    maeava85 Le 29/04/2017 à 15:14:47

    Bon moi je suis resté scotché. Le scénario, les dessins tout m'enthousiasme. Je l'ai déja lu 2 fois en 2 jours d'achat. Pour plus de détails allez lire l'avis de Kurdy 1207, que je partage pleinement, bien plus loquace que moi.
    Vivement la suite!!!

    kergan666 Le 23/04/2017 à 20:06:46

    j'ai bien aimé les dessins de cet album même si certains ne sont pas aussi bon que d'autres.
    il y a quelque chose qui me gène sans avoir quoi exactement.
    c'est juste un ressenti.
    le scénario quand à lui est vraiment plaisant, je dirais même surprenant.
    je n'avais pas vu venir la fin de l'album.
    que de mystères à dévoiler.
    vivement la suite.

    chapa86 Le 19/04/2017 à 20:10:54

    Un scénario frais et plein de poésie servi par un dessein très agréable.
    Un excellent moment passé à lire ce bel album. J'attends avec impatience le tome 2.

    kurdy1207 Le 16/04/2017 à 10:52:25

    Cette BD aurait pu être dessinée par Serpieri tellement le héros Mandor me rappelle un de ses personnages et tellement les femmes y sont représentées dans leurs instants de nudité.

    L’histoire ? Je la trouve géniale. Un homme venu du néant remis à la lumière par un pilleur de tombes, Pip. Il ne sait ni parler, ni lire, ni écrire mais il a des mains d’or, comme c’est écrit sur le tatouage qu’il a sur le torse. Mandor, « Main d’or1 », sait tout réparer, horloge, grille-pain ainsi qu’une machine projetant des hologrammes.

    Très vite la population s’intéresse à lui et à ses « pouvoirs ». Yss, la sœur de Pip, tombe vite amoureuse de lui et de sa gentillesse naturelle. Par contre, cela lui attire l’inimitié de Vern qui s’était autoproclamé petit ami d’Yss. D’ailleurs celui-ci le défiera en combat singulier. Ce combat se terminera en un autre homérique contre un animal extraordinaire où les deux protagonistes se battront à l’unisson. De ce combat naîtra une amitié durable.

    La machine à hologramme va pourtant lui attirer des ennuis et les collèges religieux de la cité où il a été recueilli, le soupçonneront de charlatanerie. Son histoire ressemble trop à une ancienne prophétie. La peur leur fera interner Mandor. Puis ils le délivreront, sur les conseils de la beauté obscure Beth, pour mieux l’espionner.

    Mandor apprend que le monde sur lequel il vient de renaître s’appelle « Ter ». A ce moment commencera une quête qui entraînera Mandor, Yss, Pip et Vern dans un fabuleux pèlerinage sur un char à voiles non moins fabuleux.

    Sublime, sublime, sublime. Certains esprit grincheux trouveront certainement des choses à redire mais je me suis laissé entraîner dans le monde des rêves avec cette histoire où Rodolphe a su m’emporter. Les personnages, les costumes, les paysages, le bestiaire et les idées simples véhiculées m’ont conquis et ces dessins de Dubois sont vraiment magnifiques. Je vais lire et relire ces pages du plaisir encore et encore. J’ai hâte qu’arrive la suite.