Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

44 après Ronny

07/04/2017 1197 visiteurs 6.0/10 (1 note)

G rand-père est gâteux et il ne peut plus rester à la maison. À la veille de son départ pour l’hospice, toute la famille se réunit. Notamment Stéphane, pour qui la vie a toujours été douce, et son frère, Georges, qui a tout raté et demeure maintenant avec ses parents. Puis il y a Reggie, le voisin un peu simple d’esprit. Deux jours durant, tous se rencontrent, s’affrontent, se déchirent et se réconcilient. Chacun y joue le rôle qu’on lui a attribué, mais derrière les façades il y a les mensonges et les demi-vérités.

Avec 44 ans après Ronny, Michaël Olbrechts propose un huis clos familial à la campagne. Le récit ne prend cependant jamais vraiment son envol. Pendant plus d’une centaine de pages, le lecteur espère un rebondissement susceptible de justifier cette chronique, mais rien de significatif ne se produit. Cet album en est finalement une sur la banalité du quotidien, ou peu s’en faut. Après tout, pourquoi pas.

L’auteur porte également la casquette de l’illustrateur. Son dessin, un peu brut, n’est pas inintéressant. Ses personnages se situent entre l’expressionnisme et la caricature. Les décors sont pour leur part beaucoup plus réalistes, les habitations, vues de l’intérieur ou de l’extérieur regorgent de détails et rendent bien l’esprit de ces petits villages un peu hors du temps. Le découpage est assez sage, généralement trois bandes composées de deux ou trois cases assez grandes.

On dit que les gens heureux n’ont pas d’histoire ; parfois, les malheureux n’en ont pas non plus.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

44 après Ronny

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Hublot Le 08/04/2017 à 08:25:10

    L'idée de départ est bonne. Mais jamais le sursaut attendus n'arrive...linéaire du début a la fin...dommage ! Par contre, superbe édition.