Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Enola 1. La gargouille qui partait en vadrouille

19/02/2015 3016 visiteurs 5.0/10 (1 note)

E nola est une vétérinaire, mais pas la peine de lui apporter votre toutou ou votre vache favorite. En effet, la jeune fille s'occupe d'une toute autre sorte de faune : elle soigne uniquement les animaux des contes et légendes ! Son dernier patient en date ? Une gargouille mélancolique qui ne tient pas en place sur la façade de la cathédrale…

La gargouille qui partait en vadrouille rassemble tous les éléments traditionnels des séries destinées à la jeunesse. Une héroïne débrouillarde, flanquée d'un petit animal générateur de gags, s'agite dans un cadre médiévalo-fantastique qui rappelle le Royaume cher à Benoît Feroumont. Le tout est raconté sur un ton léger et bondissant. Joris Chamblain (Les carnets de Cerise) connaît la musique et son scénario se déroule à toute vitesse, sans anicroche majeure, mais sans grande originalité ni profondeur non plus. La personnalité espiègle et sautillante d'Enola fait néanmoins mouche et insuffle une énergie de tous les instants à l'histoire.

Après Sorcières Sorcières, il s'agit de la deuxième collaboration avec Joris Chamblain pour Lucile Thibaudier. Pour ce nouveau projet, celle-ci a développé un univers graphique très typé dessin animé. Le trait tout en courbe se révèle très fluide et dynamique. Les personnages, délicatement croqués, arborent tous un rictus disneyen de circonstance (pour ne pas dire réglementaire). La mise en couleurs – noyées dans des tons pastels – est à l'unisson, même si elle a tendance à masquer le style très fin de la dessinatrice dans les scènes nocturnes ou d'intérieur.

Aguichant pour l’œil et réalisé avec soin, La gargouille qui partait en vadrouille offre un moment de détente à défaut de convaincre totalement.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Enola
1. La gargouille qui partait en vadrouille

  • Currently 3.20/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (5 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.