Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

B runo s’ennuie dans sa petite vie de couple bien rangée. Pourtant, son existence, aussi morne soit-elle, ressemble à des millions d’autres : des beaux-parents un peu envahissants, un boulot qui ne le passionne plus guère, un désir envers son épouse qui s’essouffle… Crise de la quarantaine ? Profonde remise en question ? Bruno s’enfonce dans son marasme jusqu’à l’apparition de Béatrice dont il tombe éperdument amoureux. Elle devient son égérie, sa muse, sa seule raison de (sur)vivre, jusqu’à abandonner sa famille et la laisser dans l’incompréhension la plus totale.

Un quadragénaire face à ses doutes, prêt à balayer du revers de la main ce qu’il a construit pour retrouver ses rêves de jeunesse, voilà un sujet qui n’est pas très original. Heureusement, la façon dont Christophe Lemoine l’aborde dans Satori en province, l’est beaucoup plus. À commencer par le titre de l’ouvrage, énigmatique, mais aussi par une galerie de personnages plutôt réussis, du dentiste libidineux au beau-papa bricoleur. Mais ce qui retient surtout l’attention, ce sont les mises en situation de Jack Kerouac et Dante Alighieri, dont les œuvres majeures, Sur la route pour le premier et La Divine Comédie pour le second, illustrent le propos avec pertinence et surtout avec humour. Un humour parfois noir, grinçant aussi, qui offre un moment de lecture très plaisant, aidé en cela par un dessin agréable, proche de la caricature.

Par L. Gianati
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Satori en province

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.