Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Junk 2. Pay back

29/03/2010 5390 visiteurs 7.7/10 (7 notes)

L es Jersey Cowpunchers, une bande de vieux braqueurs à la retraite réunis une dernière fois pour un baroud d’honneur, font halte à Lakepoint pour se remettre de leur chaotique début d’expédition. La vraie-fausse chasse au trésor organisée par leur chef, Williams Hank, est sur le point de tomber à l’eau, une partie des membres du groupe ayant découvert la supercherie. C’est alors que débarquent Wallace Shawn et sa clique. Ils sont à la poursuite de Ford, le convoyeur des Jersey, qui, joueur de Poker invétéré, est recherché par ses créanciers. Ce dernier est alors contraint de leur céder le journal de Johnson Brown, censé indiquer l’emplacement du trésor des Confédérés. Une course-poursuite s’engage jusqu’au village abandonné de San Jacinto où doit être caché le pactole. Chaque clan risque d’y trouver bien autre chose que la richesse, d’autant qu’une ombre hante les ruines du lieu de l’affrontement final...

Deuxième et dernière partie de Junk, Pay Back tient toutes ses promesses. Après avoir mis le lecteur en selle sur une histoire de vengeance, celui-ci se retrouve sur une fausse piste. Revirements de situation, trahisons, drames, poursuites, fusillades, les auteurs ne lésinent pas pour maintenir la tension de ce western haut en couleur où les répliques fusent aussi vite que le plomb des Winchesters.

Nicolas Pothier dresse un éventail de trognes très variées et sait s’y prendre pour exploiter les failles des personnages, développer en quelques scènes les liens qui les unissent et rendre attachants ces vieux brigands aux caractères bien trempés. Et lorsque l’un d’eux mord la poussière, il est difficile de ne pas ressentir un petit pincement, même s’il est préférable de finir avec une balle dans la carcasse plutôt que de retourner à un quotidien sordide.

Le dessin sans fioriture et faussement dépouillé de Brüno est particulièrement lisible, chaque case, chaque posture étant murement réfléchies. Graphiquement, les scènes sont maitrisées, les actions, les confidences et les flashbacks s’enchainent agréablement, promenant le lecteur au travers les décors enneigés du Grand-Ouest. A l’image des personnalités développées par Nicolas Pothier, la galerie de sales gueules est riche. En quelques traits, chaque protagoniste est aisément identifiable.

Une histoire d’amitié, des contrées inhospitalières, cent-six coups de feu, treize morts, des explosions à la dynamite, un trésor auréolé de mystère, Junk réunit tous les éléments d’un Western sombre et d’une aventure réussie.

Par C. Georgin
Moyenne des chroniqueurs
7.7

Informations sur l'album

Junk
2. Pay back

  • Currently 3.93/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (76 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    quiqua Le 07/03/2013 à 09:18:04

    Très belle conclusion pour ce diptyque rugueux et sans concessions.
    Le minimalisme des dessins n'enlève rien à la profondeur de chacun des caractères. Bien au contraire, on est surpris que tant de simplicité dans le trait parvienne à nous emporter au coeur de l'ouest.
    De la belle ouvrage.

    minot Le 04/06/2012 à 13:22:10

    Bien meilleur que le précédent, en raison notamment de nombreux retournements de situation et révélations inattendues, et aussi grâce à un final des plus explosifs. Quelques séquences tendues, une ambiance par moment lourde, beaucoup plus d'action que dans le premier tome ... ce second et dernier tome de JUNK relève efficacement l'intérêt de la série. Pas mal du tout !

    bentopisch Le 20/07/2010 à 13:46:58

    ...Tout est dit!
    J'ai adoré!
    Le dessin de Brüno, le scenar, les couleurs, l'ambiance, les personnages;
    Tout!
    Seul regret: je viens de terminer la lecture du deuxième album.
    A découvrir sans tarder si ce n'est déjà fait!

    Hugui Le 14/03/2010 à 13:30:45

    Au bout de la piste, rien ne se passe comme prévu. Les traites se dévoilent et le plomb parle mais personne ne comprend réellement ce qui se passe et les survivants se retrouveront à la case départ en étant passé à côté de la vérité.
    C'est ce qui fait tout le charme de cette série en deux tomes où tout le mythe du far-west est ressuscité mais où l'ambiguité de la réalité prend le pas sur la légende.
    Et comme tout ça est bien servi par le dessin de Brüno et qu'il y a de l'humour derrière le drame, ce western noir fait passer un bon moment de lecture.

    madlosa Le 19/01/2010 à 11:44:14

    Pay back termine magistralement ce dyptique, véritable ode à l'amitié. Le scénario réserve bien des surprises et le méchant traitre n'est pas celui que l'on croit. Jill et Wood vont ressortir meurtris de cette épopée passionnante où l'affrontement entre les deux bandes a bien lieu dans la grande tradition des westerns mais avec ce petit recul délicieux qui lui donne tout son piment. Les planches sont superbes de justesse et de beauté, construites autour de dialogues vrais et servies par des couleurs très réussies. On quitte à regret les contrées sauvages et les différents personnages de ce chef d'œuvre à lire d'urgence !!!