Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le marin, l'actrice et la croisière jaune 1. Un nouveau départ

09/03/2010 10053 visiteurs 7.0/10 (1 note)

V ictor Point n'est pas un bureaucrate. Son poste d'attaché naval à Londres ne lui convient pas. Il est fait pour l'aventure et c'est André Citroën qui va lui permettre de la revivre. En cette année 1929 il lui offre la possibilité de traverser la Chine avec ses voitures : ce sera la croisière jaune, en collaboration avec M. Harrdt, artisan de l'expédition. Mais l'organisation n'est pas simple, entre les seigneurs de la guerre chinois, de mystérieux comploteurs et Alice, actrice et amante, qui aimerait bien garder Victor pour elle toute seule. Mais ce qu'André Citroën veut, il l'obtient.

L'épopée des voitures aux chevrons a traversé les décennies. Que ce soit en Afrique ou en Asie, qu'elle soit noire ou jaune, la croisière fut une aventure mécanique mais surtout humaine. C'est sous cet angle que Régis Hautière et Arnaud Poitevin ont décidé d'appréhender cette traversée de l'Asie et du Moyen-Orient dans les années 30. Victor Point n'est pas présenté comme le héros sans peur qu'un tel exploit semble nécessiter, mais plutôt comme un homme tourmenté entre son passé, ses frasques amoureuses actuelles et ce projet qui lui tend les bras. Bien sûr, l'action et le suspens de la préparation d'une telle entreprise ne sont pas absents, mais ils sont relégués au second plan, prouvant que l'essentiel est ailleurs, dans ce "nouveau départ" synonyme de renaissance pour un aventurier. A n'en point douter, les albums suivants seront sur le même tempo, avec des hommes embrigudés dans l'histoire du constructeur d'automobile le plus novateur que la France ait connu. Une belle alliance fraternelle entre des machines, des hommes et le souffle de l’histoire.

Le souvenir de la série télévisée franco-allemande des années 70, La cloche Tibétaine , est lointain mais elle a marqué les esprits des téléspectateurs d'une certaine génération. Pour ceux-là, les autochenilles couleur sable, Philippe Léotard et Michel Colucci, entre autres, restent un témoignage prégnant. Mais cette nouvelle approche, ponctuée de dialogues qui sonnent juste, ravira les amoureux de récits historiques et ceux adeptes des beaux personnages. Que ce soit le marin, l'actrice ou les autres protagonistes, ils ont tous un charisme et un caractère bien trempé qui soutiennent le récit. Régis Hautière prouve une fois de plus qu'il n'a pas l'intention de se limiter aux histoires d'aviation. Graphiquement, rien que du très classique, mais le trait fin d’Arnaud Poitevin (Ogre l’ogre ) est rehaussé de couleurs chaudes, éclatantes, et les silhouettes effilées et élégantes sont en osmose avec l'époque. Les années folles avaient cette particularité : tout était possible, l'aventure, la romance, le mystère et l'exotisme. Et Poitevin est aussi à l'aise dans les cabarets parisiens, les réceptions de la "haute", les bas fonds chinois ou les plaines hostiles d'Asie.

Une belle perspective de série héroïque en des temps où l'homme faisait encore sa renommée par l'exploit et non par son paraître. De là à regretter de ne pas avoir vécu une telle aventure, il n'y a qu'un pas. Sans aller jusqu'à le franchir, il est tout de même possible de la vivre par procuration en se plongeant dans Le marin, l'actrice et la croisière jaune.

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Le marin, l'actrice et la croisière jaune
1. Un nouveau départ

  • Currently 3.86/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (35 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    freddie2 Le 25/10/2016 à 07:53:54

    Une bonne série, bon scénario et qui se lit agréablement. Juste dommage que la série ne soit pas terminée... Hâte de lire la suite !

    madlosa Le 22/04/2010 à 13:55:18

    Un bon scénario nous plonge d'entrée de jeu dans les années 30. Nous y trouvons cette effervescence des années folles et l'esprit d'aventure qui anime certains hommes. Victor POINT s'ennuie dans sa vie et malgré l'amour qu'il porte à sa maîtresse Alice, il se laisse convaincre de rejoindre CITROEN dans un projet qui marquera l'histoire de l'automobile. Les planches sont subtilement découpées et ornées de dessins "dans l'esprit" que l'on se fait de la BD d'aventure. les couleurs parachèvent un ensemble délicieusement rétro. A lire pour partir en voyage...

    TWITCH Le 07/03/2010 à 10:12:45

    Les dessins réalistes servent magnifiquement ce récit historique qui nous fait découvrire un incontournable de l'histoire de l'automobile.
    Un excellent tome d'installation où l'on est rapidement plongé dans l'aventure.
    Vivement le prochain...