Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Tykko des sables 1. Les Chevaucheurs des vents

19/03/2009 5955 visiteurs 4.3/10 (3 notes)

O asis de Mubarre, sud du Delpont, Monde de Troy. Tykko, jeune orphelin miséreux, ne peut compter que sur lui-même pour espérer s’en sortir. Il a en en tête de participer au défi des Treize Tribus, grande course de kamle à travers les sables et de le remporter...

La collection Légendes de Troy est la énième série issue des aventures de Lanfeust. Cette dernière ayant été un énorme succès, Soleil n'a eu de cesse de proposer avec plus ou moins de bonheur des spin-offs et autres produits dérivés. Le monde de Troy imaginé par Arleston est suffisamment riche pour abriter tant de récits.

Ce qui frappe le plus à la lecture de Tykko des sables, c’est l’absence de l’esprit burlesque « troyen ».En dehors d'une variation discrète autour de la magie du Magohamoth, très peu d’éléments ancrent le récit dans ce monde ; l’histoire pourrait se passer dans n’importe quel monde imaginaire. Le scénario en lui-même manque franchement d’originalité, Arleston et Melanÿn ne font guère preuve d'imagination pour nourrir les aventures de Tykko. Tous les clichés du genre défilent au fil des pages : jeune héros pauvre-mais-futé subissant la risée des autres, mascotte rigolote qui permet de se sortir des pires situations, méchants obtus et une grande destinée cachée en devenir. Hormis une violence assez crue par instants, cet album fait plus penser à du Disney peu inspiré.

Keramidas (Luuna) illustre d’une façon un peu confuse ce premier tome des Légendes de Troy. A force de vouloir à tout prix dynamiser la narration, ses planches apparaissent inutilement compliquées. Au point que l’accumulation de jeux sur la profondeur de champ et d’incrustations de gros-plans dans les cases rende la lecture un peu pénible. Le trait très « disneyen » - on y revient - de Keramidas sonne un peu trop décalé dans l’univers très dur qu’est l’oasis de Mubarre.

Ce premier volume, d'une série de trois, des aventures de Tykko des sables ne dispose pas pour le moment des atouts qui ont fait le succès de Lanfeust et des Trolls. La voie plus grave choisie par les scénaristes n'arrive pas vraiment à convaincre, un changement de ton était peut-être une bonne idée mais encore fallait-il éviter une trop grande conventionalité.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
4.3

Informations sur l'album

Tykko des sables
1. Les Chevaucheurs des vents

  • Currently 2.41/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.4/5 (69 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Nea Le 28/05/2010 à 01:04:12

    Arleston en manque d'inspiration plagie avec entrain "La menace fantome" de George Lucas.

    On se demande si Arleston pourra tomber plus bas...

    0uro Le 06/02/2010 à 13:23:18

    Soyons bref : BOF.

    Scénario sans consistance, dessins sans consistance. Oublié plus rapidement que le temps pris pour le lire.

    Arleston exploite à n'en plus finir le filon Troy, pour le plus grand plaisir des décervelés qui achètent tous les trucs qu'il publie sur le sujet. Dommage d'avoir tué des arbres pour imprimer cette immondice....

    Miss Teigne Le 07/08/2009 à 16:18:43

    Une comparaison avec le piquant Lanfeust serait vaine. La magie trouve toujours sa place dans Tykko des sables sauf qu’elle s’essouffle et doit être stimulée par des relais de magie. D’ailleurs, Tykko a une once de magie en lui mais elle tarde à se déclarer. Il y a moins de calambours et le graphisme est différent, Arleston ayant choisi Keramidas, le dessinateur de Luuna, pour faire vivre ses personnages. Au final, même si ce premier tome ne se révèle pas à la hauteur des premiers Lanfeust, il a tout de même le mérite de susciter l’intérêt pour la suite malgré son début difficile. Détail cocasse, inspirés des Touaregs, ces nouveaux personnages maîtrisent un langage ordurier propre au désert de Troy, laissé à la libre interprétation du lecteur ou presque. L’humour est assez scatologique, ce premier épisode tournant beaucoup, comme la mouche, autour des excréments.

    minou73 Le 13/02/2009 à 10:07:55

    une toute nouvelle série qui m'a beaucoup plu pour une fois arleston nous fait visité une nouvelle horizon(toujours sur le monde de troy) avec une histoire bien ficelé des dessins magnifiques et pleinde péripéties pour cet album
    moi qui suis fan de pas mal de séries de arleston en particulier les lanfeust, j'apprécie cette série car elle est moins monotone que Lanfeust et l'histoire est moins dérivée qu'on a pu le voir sur lanfeust des étoiles ce qui fait pas de mal.
    mais j'ai constatée que l'histoire que l'histoire allait vite(peu un peu trop) et il a fallu que je m'y reprenne à plusieurs fois à certains endroit pour bien comprendre mais aussinon je conseille cet BD à tous ceux qui aime arleston et aussi aux autres lecteurs qui n'apprécie guère les lanfeust mais aime l'héroic fantasy de lire cette BD car meme si l'histoire se déroule sur le monde troy elle est vachement intéressante et annonce une suite avec plein de péripéties et d'évènements

    kent1642 Le 03/02/2009 à 13:42:07

    Dabord attirer par des dessins sublimes! ensuite un scénario qui a enfin un sens! Au début ona l impression d un déja vu mais d un coup tout se bouleverse et on est embarqué dans une tornade d'événement! il est impossible de s ennuyer pendant la lecture! Arleston avait une forte tendance a me décevoir ces derniers temps mais la associé aux autres artistes il resigne un petit bijou