Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Spirou et Fantasio 14. Le prisonnier du Bouddha

28/02/2007 10674 visiteurs 7.7/10 (12 notes)

L orsque l’on m’a proposé de chroniquer un album de Spirou, période Franquin, je me suis demandé duquel j’allais parler.
On cite souvent en référence Le nid des marsupilamis, les 2 Zorglub, QRN sur Bretzelburg voire Panade à Champignac, tous d’excellents albums par ailleurs, mais si ceux-ci ont chacun leur spécificité : le merveilleux documentaire sur les mœurs d’une famille marsupilami, l’apparition du génial Zorglub, la maladie de Franquin ou son adieu à la série, il y a un album dont on parle rarement et qui pourtant contient tous les ingrédients d’un grand album, je veux parler du Prisonnier du Bouddha.
Le scénario est signé Greg et les décors sont de Jidéhem, la grande équipe est constituée.

Petit résumé : arrivant à l'improviste à Champignac pour la foire aux bestiaux, Spirou et Fantasio trouvent porte close et ne semblent pas les bienvenus chez le Comte. C'est par hasard qu'ils découvriront que celui-ci cache un collègue russe, inventeur d'une nouvelle arme redoutable, le G.A.G. (Générateur Atomique Gamma) permettant d'abolir la pesanteur. Celui-ci ne voulant pas que sa découverte tombe aux mains de militaires, il est venu demander conseil au Comte mais des espions russes l'ont suivi, rodant à Champignac et lors d'une promenade à la foire, le savant se fait voler l'appareil en pleine rue. Heureusement la maladresse des deux espions se retournera contre eux et après avoir semé une pagaille incroyable au village, nos héros rentreront au château.
Auparavant, les deux espions leur révéleront que l'exemplaire du G.A.G. n'est pas unique et qu'un homologue américain prisonnier en Asie, dans une prison dont on ne s'évade pas, dispose d'un autre exemplaire.
Décidés d'aller rechercher le savant prisonnier, Spirou, Fantasio, le Comte et le savant russe s'embarquent pour l'Asie où ils vont devoir affronter de nombreux dangers. L'évasion du savant américain se terminera dans une folle course poursuite et avec l'aide du G.A.G. et du marsupilami. Le retour à Champignac sera heureux mais...une statue du maire...un G.A.G. anti-gravité...je vous laisse imaginer la suite...

J’ai choisi cet album car il est l'un des plus complets de la série et Le prisonnier du Bouddha est avant tout une grande aventure de Spirou et Fantasio.
La première partie se déroule entièrement à Champignac où Franquin nous fait retrouver le village, ses décors campagnards, ses personnages familiers : Duplumier, Petit Noël, le maire et ses discours, bref où on se sent « chez nous », tout est en place, l’histoire peut commencer. D'abord par une poursuite des agents russes en pleine foire agricole de Champignac où il se feront plus que remarquer pour en arriver à la décision d'aller délivrer le savant américain.
Sans transition (en fait d'une case à l'autre), Franquin enverra ses héros en Asie où après un long voyage et de nombreuses péripéties plus tard, ils rentreront à Champignac pour un final bien dans la tradition.

Chose rare dans sa production, Franquin évoque un affrontement entre différentes nations armées, les savants russes et américains, les espions russes et anglais et les kidnappeurs asiatiques (chinois ?). Son anti-militarisme évident le poussant à refuser l'usage militaire du G.A.G., cela ne l'empêchera pas de l’utiliser afin de générer une quantité de gags incroyables (il porte bien son nom) jusqu'à la séquence ultime.

On retrouve dans cet album tout ce qui a fait le charme de la série sous Franquin : Champignac, le Marsupilami, la grande aventure, les contrées exotiques, l'humour, une invention géniale et une histoire en deux temps comme souvent.
Cet album possède un rythme de lecture en deux temps également : la première partie est assez rapide avec la poursuite dans Champignac, la seconde partie s’étirant plus lentement dès qu’ils débarquent en Asie. Mais à tout moment, nous sommes avec les héros, il n’y a pas de temps morts, on vit l’aventure avec eux.

La première partie met les choses en place et expose la situation. La seconde fait place à l'action dans un décor exotique à souhait. Pour aider les héros Franquin nous a créé une invention géniale mais farfelue, un générateur anti-gravité qui dans des mains expertes peut faire des miracles mais qui aux mains de maladroits…
Cet engin est un personnage à part entière de l’album, au même titre que le marsupilami qui fera& merveille en nous dévoilant de nouvelles capacités. Le G.A.G. en plus d'abolir la pesanteur, permet aussi de changer le climat ou de faire pousser les plantes extrêmement vite. Ces caractéristiques en feront un allié de choix durant tout le périple asiatique, ses propriétés étant largement utilisées, il leur sauvera la vie plus d'une fois.

L’humour est également très présent dans l’album que ce soit avec le savant américain exubérant ou avec les fameux discours du maire, inénarrables ou encore les savoureuses réflexions de Spip.

En résumé, cet album vous propose le quotidien et l’exotisme, de l’humour et de l’aventure, la présence de personnages savoureux, une touche de fantastique et un scénario solide et bien construit.
J’aimerais réhabiliter cet album au sein de la série, il est méconnu, mésestimé et pourtant c’est un grand album...relisez-le et vous verrez…



28 février 2007, 50 ans de la création de Gaston...
Spécial Franquin sur BDGest.com
:


Chroniques :
» Le cas Lagaffe
» 60 gags de Modeste et Pompon
» Le prisonnier du Bouddha
» Les robinsons du rail
» Les idées noires
» Le nid des marsupilamis

News :
» Gaston 50 : l'album événement
» Spirou n°3594 : spécial Gaston !
» Inauguration d'une fresque Gaston à Bruxelles
» 50 ans, oui, et après ?

Par M.Guislain
Moyenne des chroniqueurs
7.7

Informations sur l'album

Spirou et Fantasio
14. Le prisonnier du Bouddha

  • Currently 4.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (136 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    minot Le 29/10/2011 à 14:59:35

    Excellent album ! Action sur-vitaminée, décors de rêve, personnages en grande forme, suspens, humour décapant, le tout dans une ambiance militaire orientale très bien rendue, et qui personnellement me plaît beaucoup.
    L'Aventure avec un grand A !

    greatouille Le 23/04/2003 à 10:20:16

    Une armoire a glace russe farceuse, un marsupilami toujorus gaffeur, un reporter completement zen et une histoire sortie de nul part, rien de plus à dire, pour le reste suffit de lire.